La Tour

La Tour de Montesarchio (BN) est un bâtiment militaire d’origine médiévale, maintenant utilisé comme siège du “Museo Archeologico Nazionale del Sannio Caudino” ainsi que le château. À l’intérieur de l’ancienne tour est exposé “le rapt d’Europe”, célèbre cratère de Asstèas. La structure peut être visitée grâce aux efforts d’un groupe de bénévoles, appelés «Sentinelles de la Tour», qui est en accord avec la municipalité et le surintendant.

Histoire
Le bâtiment se compose principalement de deux corps cylindriques. Le noyau central, plus haut et plus étroit, a été construit par les Lombards au VIIe siècle, pour être utilisé comme tour de repérage. À l’intérieur de la salle moderne affectée à siège du cratère de Asstéas, correspondant à la partie supérieure du cylindre central, il est possible de remarquer une série d’anneaux de briques, traces des plans originaux de la tour. En correspondance de chaque étage, il y a au moins une ouverture.
Vers la fin du XVe siècle et le début du XVIe siècle, Francesco di Giorgio Martini, artiste siennois, a fait agrandir la tour sur les ordres du roi, pour la rendre plus appropriée au type de guerre qui allait s’y développer de plus en plus, caractérisée par l’emploi d’armes à feu et de l’ artillerie.
D’Autres modifications ont été apportées au XIXème siècle, quand la tour fut utilisée comme prison politique. Dans l’une des cellules, ouvertes aux visiteurs, a été emprisonné Carlo Poerio, adversaire du roi Bourbon.